Parce que les violences conjugales existent encore en France ...

Hello tout le monde,

On se retrouve aujourd'hui pour un article très particulier puisqu'on va parler de la violence faite envers les femmes et plus particulièrement de féminicides. Cette année, nous sommes "déjà" à 49 femmes mortes sous les coups de leurs conjoints et ce chiffre n'a pas fini de monter malheureusement car il reste encore 5 mois avant la fin de l'année... Certes l'Etat a décidé de prendre ce problème à bras le corps en cherchant des solutions, mais malgré ça le décompte continue d'augmenter ... 


  • Qu'est ce qu'un féminicide ?
Il faut avant tout différencier féminicide et violences conjugales. En effet, la définition d'un féminicide est le meurtre d'une femme en raison de son sexe. Il y a donc plus de féminicides que de femmes qui meurent de violences conjugales. Un féminicide n'est pas nécessairement commis par le conjoint. L'organisation mondiale de la santé distingue d'ailleurs plusieurs féminicides. 

Le féminicide dit "intime" commis par le conjoint actuel ou l'ex-conjoint de la victime. D'après l'OMS toujours, cela représente 35% des femmes tuées dans le monde. 

Les crimes "d"honneur" commis lorsqu'une femme est accusée d'avoir transgressé des lois morales ou des traditions dans certains pays. Les motifs sont variés et très surprenant pour une société comme la notre : l'adultère, les relations sexuelles ou une grossesse hors mariage, être victime d'un viol ... Ces meurtres sont alors commis pour protéger la réputation de la famille et le meurtrier est générale un homme ou une femme de la même famille. 

Le féminicide lié à la dot. Là encore ce n'est pas répandu en France, mais dans le monde certains pays et en particulier l'Inde pratique ce type de féminicide. Il est commis lorsque des jeunes femmes sont tuées par leur belle-famille pour avoir apporté une somme d'argent insuffisante lors du mariage. 

Le féminicide non intime, qui est un crime dans lequel les femmes sont explicitement visées, par exemple dans le cadre d'une agression sexuelles.

En France on retrouve surtout les féminicide "intime" et les féminicide "non intime". Il existe plusieurs décompte dont celui que je vous ai cité en introduction pour les féminicides "intime".


  • Les beaux projets pour combattre les violences conjugales
Les violences conjugales sont un sujet relativement tabou en France. Depuis ces dernières années ont commence à en parler un peu plus qu'avant, mais il est souvent difficile de se dire que c'est encore bien présent dans notre pays. La carte interactive créée par l'association féminicides en France permet de se rendre compte qu'ils ont lieu encore en trop grand nombre et surtout partout en France. 

De ce malheur nait chaque année de beaux projets qui sont bien trop nombreux pour être tous cités dans mon article. Je vais donc vous parler d'un projet en particulier qui me tient à coeur. Smoon une marque de lingerie féminine et qui propose notamment des culottes menstruelles s'est engagée au côté de l'équipe Nelissandes qui participent au raid des Alizées en 2020 pour récolter des fonds pour l'association l'Escale Solidarité femmes. Cette association accompagne et héberge les femmes victimes de violences conjugales. 

Si vous souhaitez vous aussi, soutenir ce beau projet, n'hésitez pas à acheter une culotte avec le code "NELISSANDE" ainsi vous profiterez de 10% de remise et, 10% de votre commande sera reversée à l'équipe. 

Un autre projet qui m'a tenu à coeur est celui des centres commerciaux du groupe Unibail Rodamco. En effet, pendant le confinement, ils ont mis en place des permanences au sein de leurs centres commerciaux pour accueillir et aider les femmes qui étaient victimes de violences conjugales. Ainsi lorsqu'elles se rendaient au supermarché au sein du centre, elles pouvaient être aidées et épaulées pendant cette période difficile. Aéroville, le centre commerciale dont je suis ambassadrice a d'ailleurs participé à cette initiative. 


Ainsi s'achève mon article. Je sais qu'il peut surprendre car je n'ai pas l'habitude d'aborder ce type de sujet mais je pense qu'avoir un blog c'est également pour soutenir et dénoncer ce type de cause. Je suis une femme et je suis consciente que malheureusement on peut se retrouver dans une situation qui n'est pas forcément simple, mais souvenez-vous que l'on est toujours plus forte, et que pour s'en sortir il faut commencer par parler. 

Et vous quelles causes vous tiennent à coeur ?

À bientôt,

Julie Rose

vous aimerez aussi

0 commentaires

Les catégories tendances !