Fucking Business un thriller visionnaire mais pas irréel ?

Hello tout le monde,

On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel article livre. Eh oui, qui dit été dit surtout lecture pour moi. C'est le moment de l'année où je lis le plus de livre car en été je trouve toujours le temps de me prélasser sur un transat tout en profitant des rayons de soleil. C'est un peu comme mon petit moment de paradis à moi. En septembre il faut souvent reprendre le rythme de la rentrée, entre les cours, le boulot, le blog, l'appartement difficile de trouver du temps pour lire. Alors en attendant, voici la revue de Fucking Business de Do raze un roman que j'ai lu cet été ! 


  • Quelques mots sur l'auteur
Avant de s'intéresser au livre, je pense qu'il est toujours intéressant de s'intéresser à l'auteur. Do raze est une romancière française. Après l'obtention de son baccalauréat littéraire, elle poursuit ses études dans la communication tout en effectuant des stages dans l'univers de l'art et de l'édition. Elle est notamment passé par la Halle Saint-Pierre, Marabout ou encore la délégation à l'action artistique de Paris. Elle est ensuite embouchée au sein de Larousse International comme assistante marketing. Elle quitte ensuite le monde de l'édition pour se tourner vers celui des agences de communication. Et après avoir accompagné des entreprises dans le domaine de la communication éditoriale, la communication ressources humaines, elle se dirige vers un poste de directrice générale adjointe en charge de la veille et de l'innovation chez Publicorp. Elle écrit son premier roman en 2011, intitulé la mort des rêves, celui-ci reçoit d'ailleurs le prix du premier roman du festival de Beaune. Elle revient aujourd'hui dans le monde littéraire grâce à son second roman, intitulé fucking business. 
  • Intrigue
Il est tueur à gages corporate. Ses clients sont des entreprises. Ses victimes des entrepreneurs trop inspirés, des ingénieurs trop brillants, des talents trop menaçants. Ses méthodes sont infaillibles, sa vie est volontairement aseptisée, froide et chirurgicale. Il vit dans l'ombre de notre monde, celui que l'on croit connaitre, mais dont on ne mesure pas le cynisme. Lui sait. Il voit ce que l'on ne voit pas, il travaille pour ceux qui dirigent. Il tue pour ceux qui décident. mais alors qu'il s'apprête à éliminer sa trente-cinquième victime, tout bascule. Le système qu'il croit si bien connaitre commence à se fissurer. 


  • Mon avis
En lisant le communiqué de presse, j'ai été surprise de voir que le roman était classé dans les polars. Pour ma part je le classerai plutôt dans les thrillers. Vous savez les livres, qui vous font réfléchir et dont vous avez envie de tourner encore et encore les pages pour vite connaitre le dénouement. Le livre étant basé sur un monde nouveau pour moi (mais qui pourrait complètement exister et qui existe déjà peut-être dans la réalité), j'ai eu besoin de m'acclimater un petit peu. Une fois plongé dedans, je n'avais qu'une envie découvrir la suite. Composé d'un peu moins de 300 pages ce roman se lit très facilement. Forcément il vous fait réfléchir sur notre monde actuel et la façon dont certains scandales ressortent. J'ai été agréablement surprise d'en reconnaitre certains, ce qui prouve que l'auteur s'est basé sur des faits réels, et ça mois j'adore !

En conclusion, si vous êtes comme un amateur de thriller, de livre qui vous transporte pendant des heures dans une histoire. À tel point que le livre vous suit au petit déjeuner, aux toilettes et même dans le lit, je vous le recommande vivement ! Pour ma part je mettrais 4/5 à ce livre car j'ai légèrement deviné la fin mais rien de dramatique ! Vendu 19€ il peut faire un bon cadeau de Noël (et oui je m'y prends en avance) pour les lectivores !


Et vous quel genre de livre aimez-vous ? Connaissiez-vous fucking business ?

À bientôt,

Julie Rose

*livre offert

EnregistrerEnregistrer

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.