Antioxydants, radicaux libres qui sont-ils ?

Hello tout le monde,

On se retrouve aujourd'hui pour un nouvel article Beauté. Mais aujourd'hui je ne vais pas vous parler de produits, mais plutôt de vocabulaire. En effet, depuis quelques années, de nouveaux thermes apparaissent en cosmétologie. Perturbateurs endocriniens, antioxydants ou encore radicaux libres sont autant de terme qui peut paraître du chinois ! En effet, difficile de savoir si c'est un effet marketing ou une vraie réalité scientifique ? Du coup pour vous aider à mieux comprendre qui ils sont, quels sont leurs bénéfices ou les dégâts qu'ils peuvent causer j'ai décidé de vous faire un petit récapitulatif !

  • Qu'est-ce que les radicaux libres ?

Ce sont des molécules produites naturellement par l'organisme via un processus de production d'énergie par exemple. On les retrouve également dans les mécanismes de défense immunitaire pour lutter contre les invasions des bactéries ou des virus. Malheureusement dans certains cas ils peuvent être produits en excès. Cet excès entraine une dégradation des protéines, des bactéries ou des parois cellulaires. On parle alors de "stress oxydatif". Ces dégradations peuvent entrainer différents problèmes comme notamment un vieillissement prématuré de la peau. En effet, 4 rides sur 5 proviennent d'un stress oxydatif. Ce dérèglement est souvent dû à des facteurs extérieurs comme la cigarette, l'alcool, la pollution, l'exposition au soleil, la fatigue, l'exercice physique intense ou encore certains médicaments.

  • Qu'est-ce que les antioxydants ?

Ce sont des molécules qui vont empêcher l'oxydation d'une substance chimique qui risque d'entrainer la production de radicaux libres. Ils ont donc une action protectrice. Des antioxydants sont produits naturellement dans notre organisme, mais également chez les plantes ou d'autres animaux. Sous ce nom se cachent plusieurs molécules que l'on connaît. La vitamine C, le glutathion ou encore la vitamine E.

  • Où les retrouver ?
On les retrouve dans certains aliments. Par exemple la vitamine C provient des poivrons, des kiwis et même des agrumes. La vitamine E est plus dans l'huile de tournesol ou de soja, le beurre ou encore les oeufs. La vitamine A se trouve également dans le beurre et les oeufs. Le sélénium est présent dans le poisson, les oeufs et la viande. Le zinc lui est issu des fruits de mer, de la viande, du pain complet et des légumes verts. Enfin les polyphénols proviennent des fruits, des légumes, du vin et du thé. Mais on ne les retrouve pas seulement dans notre alimentation puisque certains d'entre eux sont intégrés dans nos cosmétiques.

  • Comment sont-ils intégrés ?
Lorsque les chimistes élaborent une crème, ils pensent généralement à mélanger des antioxydants aux autres ingrédients. En effet, de nombreuses gammes de cosmétiques associent dans leur crème des antioxydants reconnus et synthétisés par l'industrie cosmétique comme vitamine A, C, E ou le sélénium. Certains sont directement extraits des plantes comme le zinc ou les polyphénols. Par exemple, les polyphénols de pépins de raisins sont des antioxydants végétaux très puissants. Ils sont 10 000 fois plus antioxydants que la vitamine E.


  • À qui s'adresse les gammes antioxydantes ?
Du côté cosmétique, les antioxydants permettent à la peau de lutter contre le stress oxydatif de façon naturelle, sans pour autant fragiliser la peau en utilisant des produits qui ne conviennent pas. En effet, les antioxydants n'étant pas du tout irritants, ils s'adaptent à n'importe quel type de peau. En utilisant une crème qui en contient, on participe donc à la bonne santé de notre peau sans la dérégler. Mais ces soins sont surtout intéressants pour les personnes qui fument et qui ont constaté un effet sur la qualité de leur peau. Celles qui sont également exposées au soleil ou à la pollution peuvent connaitre un vieillissement prématuré de leur peau. Mais rassurez-vous utiliser des antioxydants est utile mais pas du tout indispensable à la peau contrairement à l'hydratation. Alors pas de panique si votre crème n'en contient pas !

  • Faut-il multiplier les origines des antioxydants ?
Utiliser une seule molécule antioxydante protège moins qu'en utiliser plusieurs. En effet, tous les chercheurs s'accordent à dire qu'une seule molécule n'est pas capable de contrôler tous les radicaux libres générés par les agressions externes comme les UV ou la pollution. Actuellement huit sortes d'antioxydants sont répertoriées. Alors forcément manger des antioxydants et en utiliser dans nos produits cosmétiques peut être une excellente alternative pour lutter contre les radicaux libres. Les antioxydants alimentaires ne suffisent pas à protéger le corps, d'après les études INCA-Credo. Attention, cependant à ne pas changer trop souvent de formule. En effet, pour constater des résultats visibles comme un teint plus uniforme ou plus lumineux, il faut laisser le temps aux produits d'agir. Trois mois environ sont généralement nécessaires, pour constater des signes qui indiquent que la peau est plus saine.


En conclusion on peut donc dire que les antioxydants ne sont pas obligatoires pour prendre soin de notre peau, mais ils sont fortement conseillés. En effet, d'origine pour la plupart naturelles, ils ne peuvent qu'aider nos cellules à vivre le plus longtemps possible sans vieillir ou pire se modifier. Même si l'efficacité des antioxydants dans la prévention de certains cancers n'est pas encore fortement démontré, quelques études commencent à pointer cette action. Pensez donc à vérifier si votre crème de jour ou de nuit en contient, car ça ne peut pas vous faire du mal !

Et vous connaissez-vous les antioxydants ? En utilisez-vous ?

À bientôt,

Julie Rose
EnregistrerEnregistrer

8 commentaires:

  1. Merci pour cet article bien intéressant ! J'avoue que je ne me suis jamais penchée sur la compo de mes cosmétiques, mais à force de découvrir des blogs, ça commence à faire son chemin. Un jour, je serai une pro de la compo ! :p
    En attendant, je ne savais pas que les poivrons contenaient de la vitamine C. Ca tombe bien, j'en ai mangé ce midi ^^
    Bises
    Elsa

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Julie
    C'est un excellent récapitulatif. Je les connais car ils sont présents dans les soins anti-âge .Avant d'être blogueuse, je ne connaissais pas tout ça, comme quoi , on apprend beaucoup de choses mine de rien avec le travail de recherche que demande nos articles.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou !
    Pour ma part, je classe tous les oxydants dans la catégorie "méchants" et les anti-oxydants dans la catégorie "gentils". Ma salle de bain est un Marvel.
    Bon, je déconne. Mais c'est vrai que les anti-oxydants sont fondamentaux.
    Bisous, ma belle.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou ma belle, un super article qui explique en profondeur les risques des radicaux libres mais aussi la solution ! pour ma part je bois du jus de cranberrie pour y palier :).
    bisous
    Mon train-train girly

    RépondreSupprimer
  5. coucou

    je ne savais vraiment pas tout cela et pourtant je blogue mais je regarde surtout ce qu il ne faut pas avoir en vrai :)

    merci pour cet éclairage ;)

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cet article vraiment intéressant!
    Après l'avoir lu, j'ai envie de donner plus d'importance aux antioxydants.

    RépondreSupprimer
  7. Coucou ma belle, bonne et heureuse année 2018 !
    J'adore ton article, on dirait mes cours de bio qui me manquent parfois terriblement !
    Gros bisous
    http://www.leblogdelafilledavril.fr

    RépondreSupprimer
  8. Ton article est enrichissant et m'a appris pas mal de choses.
    Je ne regarde pas encore la compo de mes produits, bien que je prends l'habitude depuis quelques temps à déchiffrer les étiquettes, mais c'est pas encore devenu instinctif.

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.